Pesticides sur les fruits et légumes

les pesticides dans nos fruits et légumes

Voici donc la « blacklist » des produits les plus exposés aux substances chimiques quand ils sont cultivés de manière industrielle :

  • La pomme : plus de 40 pesticides différents ont été détectés sur les pommes, car ce fruit est sujet aux champignons et aux insectes; les pesticides sont également présents dans le jus de pomme et la compote de pomme. Les pesticides étant déposés presque complètement sur la peau, cela oblige le consommateur à l’enlever. Mais ce faisant, on élimine aussi la partie la plus nutritive. Si vous ne trouvez pas de pommes “biologiques”, nous vous conseillons les pastèques, les bananes et/ou les mandarines.
  • Le céleri : il s’agit d’un cas particulier car il n’est pas présent dans les trois grandes catégories: les arbres fruitiers, les petits fruits et les légumes verts. Néanmoins, le Test USDA a trouvé plus de 60 pesticides différents dans ce légume. Comme pour les pommes, nous vous indiquons ces alternatifs: les brocolis, les radis et les oignons.
  • La fraise : comme sur le céleri, il y a plus de 60 pesticides différents, mais un peu moins sur celles congelées. Les fruits alternatifs « biologiques » peuvent être les kiwis et les ananas.
  • La pêche : il faut les différencier, dans les“fraîches” on a trouvé plus de 60 pesticides; presque la même quantité que dans celles des conditionnements en monodose, par contre, beaucoup moins sur les pêches en conserve. Des fruits alternatifs plus “sûrs” sont la pastèque, les mandarines, les oranges et les pamplemousses.
  • Les épinards : détestés par les enfants, les épinards sont en tête de la catégorie “ feuilles vertes”, avec presque 50 pesticides différents. Beaucoup moins, cependant, pour ceux en “boîte”.
  • Les abricots : sur les abricots ont été trouvés 33 pesticides. Si vous ne trouvez pas ceux biologiques, vous pouvez choisir les ananas, la papaye ou la mangue.

Ajouter un commentaire