L'arthrose

Qu'en dit la naturopathie ?

Blocages et désespoirs !

L’arthrose n’est pas due à l’âge, ni à l’excès de sport. La cause est bien souvent liée à un durcissement mental et à une absence de « chaleur » dans les pensées. 

Cela crée une certaine rigidité et exigence envers soi-même.

Cela peut aussi être la conséquence d’une façon de vouloir atteindre un but, sans se reposer. La personne soufrant d’arthrose a certainement été au bout de ses limites.

L’arthrose peut survenir lorsque l’individu a le sentiment de subir une personne, une situation. Elle peut également résulter d’une autorité rejetée.

Toutes les maladies qui se terminent par « ose » se manifestent plutôt chez des personnes qui se sentent dépassées par une situation, mais qui persistent avec acharnement. Le corps devient un carcan qui exprime la peur de lâcher prise.

Mes conseils de naturopathe pour l’arthrose

Malgré la douleur qu’engendre cette pathologie, il est nécessaire de faire fonctionner les articulations pour les nourrir. 

Faire un sport doux, très régulièrement et sans excès. Plus vous êtes immobiles, moins vous alimentez vos cartilages.

Perdre du poids est une nécessité absolue pour supprimer l’inflammation. 

Une femme doit avoir un tour de taille inférieur ou égal à 80 cm. L’homme ne devra pas dépasser 94 cm.
Il est important d’entretenir une bonne circulation sanguine en mangeant des alliacés tels qu’ails, oignons et poireaux. 

Consommez également sans modération du gingembre et du curcuma.
Vous devez supprimer tous les aliments grillés, rôtis et frits, 
tels que pommes de terre sautées, frites, barbecues, crèmes brûlées, ainsi que les oléagineux grillés (noix, amandes, noix de cajou...).

Le lait et les produits laitiers acidifient le corps et créent des douleurs. Ils ne devraient pas faire partie de notre alimentation. Le manque de calcium est un mythe créé de toutes pièces par l’industrie laitière. Le calcium est omniprésent dans une alimentation variée et équilibrée.

En plus d’une déprogrammation nécessaire, des produits naturels existent pour relancer la production des chondroblastes qui fabriquent le cartilage. Le corps se renouvelle en permanence et n’est pas comme une vieille semelle qui s’use et se ronge.

Changeons notre regard...

Par ailleurs, il faut vérifier l’acidité de vos tissus. Ce sont les tissus et l’urine qui sont souvent trop acides et non pas le sang, souvent trop alcalin. Cette acidité provient du stress, de l’alimentation et des colères éventuelles. Les colères non exprimées se retournent contre nous. Elles sont cent fois plus acidifiantes pour l’organisme que celles que nous manifestons. Cela ne veut pas dire que nous devons nous mettre en colère, mais nous voilà encore face à une belle occasion de nous poser les bonnes questions et de transcender nos expériences désagréables.

Extrait du livre "Notre réalité une illusion" de Marion Le Troquer

Si cet article vous a plu, je suis sûre que vous serez de lire celui-ci  sur la vue

  • 2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.